L’Attrape-coeurs – J.D. Salinger

Bonjour à tous !

Pour commencer, je vous remercie de votre patience car ma dernière chronique remonte à plusieurs semaines maintenant. Le mois de mai n’ayant pas été le meilleur de mon année, je n’avais vraiment pas la tête à lire et m’occuper du blog par conséquent j’ai préféré attendre que la motivation revienne plutôt que de faire une chronique bâclée et sans plaisir. Je reprends donc ma plume pour vous parler aujourd’hui de L’Attrape-cœurs de J. D. Salinger !

51f63f2b5ljl-_sx302_bo1204203200_

Résumé

L’Attrape-cœurs est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.

Ce que j’en ai pensé

Je suis assez partagée en ce qui concerne ce livre. J’ai aimé le découvrir mais je ne le mettrai pas dans la liste de mes coups de cœur. La première chose qui frappe quand on commence sa lecture, c’est l’écriture. La narration est à la première personne puisque c’est le protagoniste qui nous raconte son histoire et il le fait de manière très orale en s’adressant directement à toi, lecteur. Je le compte comme un plus parce que même si c’est une forme dont on a moins l’habitude on est tout de suite connecté au personnage.

Holden, l’adolescent fugueur dont le nom m’a fait penser au kit de fajitas qu’on achète en supermarché (je suis tombé bien bas), est un personnage assez difficile à cerner. Il passe d’une émotion à son contraire en un temps record en étant toujours très sincère sur ce qu’il éprouve. N’importe qui ayant été adolescent se reconnait un peu en lui pour son côté dramatique, le fait qu’il soit convaincu d’avoir raison sur tout et qu’il imagine des solutions délirantes (comme disparaître à l’autre bout du monde) pour des problèmes qui ne sont pas aussi grave qu’il le pense. En fait, Holden est un garçon assez extrême dans son attitude, c’est un ado qui joue à l’adulte.

Le roman étant celui d’un gamin qui erre sans but dans les rues de New-York, il n’y a vraiment que quelques péripéties importantes dans l’intrigue, le plus gros du roman consiste à suivre les pensées du personnage qui médite sur différents sujets ou raconte des souvenirs marquants de son enfance, comme son frère Allie qu’il adorait, sa voisine et amie d’enfance avec qui il jouait aux dames ou encore d’anciens camarades de classe.

Le gros point négatif pour moi, parce que c’est une chose que je déteste dans les romans, ce sont les digressions. Et Holden fait beaucoup de digressions ! Ce qui est amusant d’ailleurs, c’est que l’adolescent parle justement de son incapacité à ne pas dériver sur un autre sujet pendant une conversation avec l’un de ses professeurs qui a l’air de détester ça au moins autant que moi.

En bref, je ne peux pas vraiment dire si j’ai aimé ou non ce livre. Il ne correspond pas à ce que j’ai l’habitude de lire et d’apprécier et même si c’est important selon moi de sortir de sa zone de confort par moment, je n’ai pas adhéré à cette œuvre qui rencontre pourtant un grand succès depuis sa publication dans les années 50.

Premières lignes

Si vous voulez vraiment que je vous dise, alors sûrement la première chose que vous allez demander c’est où je suis né, et à quoi ça a ressemblé, ma saloperie d’enfance, et ce que faisaient mes parents avant de m’avoir, et toutes ces conneries à la David Copperfield, mais j’ai pas envie de raconter ça et tout. Primo, ce genre de trucs ça me rase et secundo mes parents ils auraient chacun une attaque, ou même deux chacun, si je me mettais à baratiner sur leur compte quelque chose d’un peu personnel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s