The Christmas Classic Booktag

Bonjour à tous !

Certes, Noël est passé et il va falloir se préparer pour le Nouvel An mais je tiens à prolonger un peu l’ambiance du 25 décembre avec un TAG trouvé sur le blog de Lestrange in Wonderland.

 

christmas-books

 

1.Santa Claus is coming to town : un livre que tu aimerais recevoir à Noël cette année.

Je n’attends pas de livre en particulier, je suis toujours heureuse de pouvoir faire des découvertes.

2.Rudolf the Red Nosed Reindeer : Tu incarnes Rodolphe le renne et tu dois guider un ami vers un bon livre/saga. Que choisis-tu ?

Probablement L’Assassin royal de Robin Hobb. C’est une super saga et comme il y a neuf tomes, ça me laisse le temps de réfléchir avant que l’ami revienne me demander conseil 😉 !

3.Christmas Carol : Cite un livre que tu as relu, un livre que tu lis actuellement, et un livre que tu as l’intention de lire en 2016.

Dernièrement, j’ai relu pour la énième fois le livre de contes que ma mère m’a offert à Noël dernier. J’adore les contes de Grimm et celui-ci est illustré magnifiquement. En ce moment je termine Un Chant de Noël de Dickens pour le Challenge Cold Winter et prochainement j’attaquerai Cinder de Marissa Meyer. Mais surtout, je lorgnes depuis un certain temps sur un recueil de contes de Perrault, illustrés par les gravures de Gustave Doré.

4.Miracle on the 34th Street : Un livre que tu as réussi à finir par miracle

Je dirais Washington Square d’Henry James, que j’ai du lire en fac de lettres. Ce n’était pas inintéressant mais on ne peut vraiment pas dire que c’est le livre à lire quand on veut de l’action !

 5.The Polar Express : Un livre que tu as lu si vite que tu aimerais qu’il dure toujours

Là, tout de suite, j’ai rien qui me vient à l’esprit… enfin, si mais c’est un peu carrément la honte. Disons que c’est un livre qui a eu beaucoup de succès lorsque j’étais au collège et qui a ensuite été méprisé lorsque l’adaptation ciné est arrivée.
Je vous donne un indice : la fille porte le nom d’une chanson de Maître Gims et le mec se tartine de paillette avant de se mettre torse nu dans la forêt…

6.How the Grinch stole Christmas : Si tu volais une série de livres, se seraient lesquels ?

La série des Outlander de Diana Gabaldon. Je ne les ai jamais lu mais j’adore la série qui est (parait-il) très fidèle à l’œuvre originale.

7.Frosty the Snowman : Un livre qui a fait fondre ton cœur

Vous allez penser que c’est le seul livre qui m’a marqué en 2015 étant donné que ce n’est pas la première fois que j’y fait allusion, il s’agit bien sûr de Nos Étoiles contraires qui a vraiment malmené mon petit cœur tout sensible.

8.The Santa Claus : Un livre que tu as lu et tellement apprécié que tu as immédiatement cru au talent de l’auteur

Mensonge d’une nuit d’été de Charlotte Marin ! De très loin le livre le plus drôle et le plus réjouissant que j’ai pu lire cette année ! J’ai hâte de pouvoir lire d’autres romans de cette même auteure.

Je serais curieuse de lire vos réponses alors surtout n’hésitez pas à reprendre ce TAG ou à me dire dans les commentaires ce que vous auriez répondu !

La Danse hésitante des flocons de neige – Sarah Morgan

Bonjour à tous !

Pour commencer, je vous souhaite de très joyeuses fêtes et j’espère que vous avez passé un bon Noël. Pour cette chronique, je vais vous parler d’un roman au ton léger, La Danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan.

Harlequin.jpg

Résumé

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

Ce que j’en ai pensé

Avant tout, je dois vous avouer quelque chose. C’est un roman Harlequin… Pour ma défense, je ne m’en suis aperçu qu’après le chapitre 7. Mais bon, une fois de temps en temps, un roman à l’eau de rose qui ne nécessite pas d’utiliser ses neurones, ça fait du bien. Pour vous faire une idée concrète, on peut dire qu’un roman Harlequin équivaut à un téléfilm romantique de M6.

Je n’attendais pas grand-chose de ce roman (enfin, après le chapitre 7 en tout cas) donc je ne peux pas dire que j’ai été déçue. Évidemment, la principale caractéristique de ce genre de livre, c’est qu’on connait la fin avant d’avoir fini le premier chapitre. Donc l’intérêt du roman réside dans comment on passe de la situation initiale au dénouement.

 Ce qui est amusant, c’est que le personnage de Kayla est clairement inspiré de Scrooge or, je suis en train de lire Un Chant de Noël de Dickens, dont je pourrais bientôt faire la chronique. La famille O’Neill, contrairement à la working-girl new-yorkaise, est très portée sur les célébrations de Noël et symbolise toutes ces valeurs qu’on associe à cette période de l’année. C’est un peu la famille idéale même si elle est en crise et connait un semblant d’air chaotique. Bref, une famille à peu près normale.

Au final, je ne donnerais certainement pas le prix Goncourt à Sarah Morgan mais j’ai quand même apprécié une lecture légère après la fatigue de fin d’année.

Premières lignes

Kayla Green augmenta de quelques décibels le son de sa playlist préférée et fit abstraction de la musique festive et des éclats de rire qui filtraient sous la porte fermée de son bureau.
Était-elle la seule personne au monde à haïr cette période de l’année ?
La seule à ne pas rêver sapins illuminés, cadeaux enrubannés et déco à tous les étages ? La seule à savoir que le gui et le houx étaient de dangereuses petites boules toxiques ?
Kayla contempla la chute paresseuse des flocons qui exécutaient leur danse silencieuse derrière les parois de verre de son luxueux bureau panoramique. Depuis des années, la poésie d’un « Noël blanc » ne la faisait plus rêver, mais tout laissait présager qu’elle y aurait droit quand même.

coldwinterchallenge4_medium

Pour ce qui est du Challenge Cold Winter, il s’agit de ma première lecture dans la catégorie « roman qui contient le mot hiver/glace/neige dans le titre ».

Sortilège – Alex Flinn

Bonjour à tous !

Oui, je sais, une fois encore j’ai pris mon temps pour écrire. Il est donc temps de me rattraper avec ma première lecture du Challenge Cold Winter ! Commençons donc la semaine avec Sortilège d’Alex Flinn.

22615382_3457284.jpg

Résumé

Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon… ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein cœur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours.
L’amour saura-t-il me trouver… et me sauver ?

Ce que j’en ai pensé

Bon, il n’est pas très difficile de deviner quel conte est reprit par Alex Flinn en lisant le résumé. Il s’agit bien évidemment de La Belle et la Bête que nous connaissons surtout grâce à la version de Madame Leprince de Beaumont. J’ai plutôt apprécié la modernisation faite dans ce roman qui nous amène à New York de nos jours. Il me semble que l’auteur a destiné son ouvrage à un public adolescent, ce qui explique que les protagonistes soient des lycéens. Ce que je trouve intéressant, c’est que l’histoire soit racontée du point de vue de « la bête » alors que la plupart des autres versions privilégient celui de la Belle. Le roman s’ouvre avec une discussion sur un forum dédié aux monstres où nous retrouvons les autres personnages de contes ou histoires comme la petite sirène, le prince grenouille ou l’ours du conte Blanche-Neige et Rose-Rouge.

Cependant, je regrette un peu que l’histoire n’ait pas bénéficié davantage de cette modernisation et reste un peu trop près de l’histoire originale. La réécriture n’apporte rien de nouveau et donc que l’histoire se passe de nos jours ou au XVIIIème siècle ne change strictement rien et on peut donc se demander à quoi cela servait.

Même si j’en attendais un peu plus, il n’empêche que j’ai tout de même apprécié le roman d’Alex Flinn (qui a été adapté au cinéma si vous vous souvenez bien). Comme c’est la première réécriture de conte que je lis, je n’ai pas vraiment d’élément de comparaison. Mais prochainement j’entamerai le roman de Marissa Meyer, Cinder.

Premières lignes

Monsterkid : Donc 1re chose que vous devez savoir : je suis un monstre, une bête.
Froggie : Pseudo clair, Monster.
M. Anderson : On ne se moque pas, Froggie !
Monsterkid : Il y a eu un tps où j’aurais dit d’une mocheté qu’elle était un monstre. Moi, pans dans ce sens-là. Suis un animal avec poil griffes et tout le toutim ! Tout en moi est bestial sauf l’intérieur ! Dedans je suis encore humain.
GrizzlyGuy : Pareil pour moi.
Monsterkid : C hyper dur, parce qu’avant d’être un monstre j’étais… beau + cool + populaire + riche.
Au bahut mes potes m’ont même élu prince.
GrizzlyGuy : Quoi ?
Froggie : Oui, princes pas élus, Monster…
moi je l’ai été, il y a lgtps.
Monsterkid : trop long à raconter.
Froggie : Vrai prince, moi.
M. Anderson : Nous avons tout le temps devant nous, Monster.
Raconte
Monsterkid : <soupir> OK. Tout a commencé à cause d’une sorcière.
Froggie : C tjrs comme ça.

coldwinterchallenge4_medium

En ce qui concerne le Challenge Cold Winter (dont vous pourrez consulter la page spéciale), j’entame avec Sortilège la catégorie « Réécriture de conte ».

A bientôt pour une prochaine chronique !

Challenge Cold Winter 2015

Bonjour tout le monde !

Ça ne vous aura certainement pas échappé mais… nous sommes en Décembre ! C’est le mois de l’année où je me transforme en petite fille surexcitée et insupportable parce que Noël est juste mon moment préféré de l’année ! Certes, il n’y a pas toujours de neige, mais rien que pour les décorations lumineuses, les chocolats, les repas de fêtes en famille et les films de Noël à la télé (oui même ça !), je me transforme en une espèce de folle-dingue.

coldwinterchallenge4_medium.png

Cette année, grâce à ma coupine Pauliseuse, je découvre le Challenge Cold Winter, crée par ChocolateReaders et repris par Margaud Liseuse. Le principe est simple. Vous choisissez un menu, Magie en hiver ou Noël scintillant, composez chacun de trois thèmes et vous lisez au moins un livre par catégorie.

Pour ma part, j’ai finalement opté pour Noël scintillant avec pour thèmes :

  • une réécriture de contes
  • une histoire se déroulant à Noël
  • un roman possédant le mot hiver/glace/neige dans le titre

 Ma PAL pour l’occasion étant encore en cours d’élaboration (ça fait très sérieux comme ça), je vous en ferai part très prochainement.

S’il y en a parmi vous qui sont intéressés par le challenge, n’hésitez pas à cliquer sur les différents liens pour plus d’informations.

Je vous souhaite un bon mois de Décembre et à très bientôt pour une nouvelle chronique !

noel jack.gif